LA MARTINE, HIER ….

C’est en 1952 que l’Abbé Gitton a créé l’association La Martine pour prendre en charge les activités liées à l’école Sainte Marie et à la vie paroissiale ; c’est alors qu’il forma un groupe de chant « la chorale de jeunes filles de l’église Saint Martin «  qui, par un raccourci fantaisiste, est à l’origine du nom de l’association : La Martine. Au fil du temps et des circonstances, elle est tombée en sommeil.

 Chorale de jeunes filles de l'église St Martin
Chorale de jeunes filles de l'église St Martin

En 2000, un petit groupe, désireux de stimuler la vie paroissiale et de faire connaître le patrimoine historique d’Ouzouer sur Trézée, lui a redonné vie. Cette renaissance de l’association La Martine était une façon de rendre hommage à l’abbé Gitton et au travail d’historien qu’il a accompli durant les 50 années de son sacerdoce à Ouzouer.


... ET AUJOURD'HUI

C’est un triple objectif que poursuit maintenant l’association La Martine en menant des actions pour animer la vie paroissiale, en organisant des manifestations culturelles pour faire connaître notre histoire locale sur des lieux emblématiques  et en valorisant le patrimoine de la commune tout en participant à sa restauration.

A noter :

Prochaines "Rencontres de La Martine" - apéro-lecture

5 février 2019 de 17 à 19 h

avec "L'homme qui plantait des arbres" de Jean Giono

 

 

La Martine a reçu RCF Orléans. Pour écoutez   l'émission "Une âme en temps libre"consacrée au patrimoine d'Ouzouer sur Trézée, cliquez sur le lien ci-dessous

https://rcf.fr/spiritualite/l-association-la-martine